Un patron congédie une employée qui a demandé congé pour la mort de son chien

Une jeune femme de 18 ans a décidé de dénoncer publiquement son congédiement suite au décès de son chien. 

La jeune femme de 18 ans nommée Emma McNulty explique que suite au décès de son chien, celle-ci état si dévastée qu’elle ne se sentait pas en mesure de se présenter à son travail. Elle en a alors informé son patron, mais au lieu de lui montrer de la compassion, le patron a aussitôt fait savoir qu’il était très irrité et par la suite, il a envoyé à la jeune femme une série de messages dans lesquels il lui partageait sa frustration.

Selon Emma, son petit Yorkshire Terrier Milly vivait à ses côtés depuis 14 ans et la mort de celui-ci l’a complètement dévastée.

Suite au décès de Milly, Emma a aussitôt contacté le patron du restaurant de Baillieston, en Écosse, où elle travaille, mais elle n’a pas obtenu la réaction à laquelle elle s’attendait de sa part.

Ainsi, le jour du décès de Milly, Emma apprenait du même coup qu’elle était sans emploi.

Aux dires d’Emma, ces deux très mauvaises nouvelles l’ont plongée dans un épisode de stress très intense.

Depuis cet incident, Emma dit multiplier ses engagements afin de militer pour que les employeurs doivent faire preuve de davantage de compassion pour les employés qui subissent le deuil d’un animal domestique.

La jeune femme affirme que plusieurs compagnies font preuve de cruauté à l’égard de leurs employés en ne tenant aucunement compte du fait que le deuil d’un animal implique la disparition d’un être cher qui fait partie de la famille au même titre qu’un autre individu.

En parlant de Milly, Emma précise qu’elle a passé 14 années en compagnie de ce chien et que sa disparition a laissé soudainement un grand vide dans son quotidien.

Enfin, Emma dit espérer qu’un changement se produise dans le fonctionnement des compagnies qui sont insensibles à cette réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *