Un matador se fait empaler violemment la jambe par un taureau lors d’une corrida

DĂ©cidĂ©ment, la corrida est une discipline Ă  risque. Ces derniers temps les accidents tragiques se multiplient comme l’illustre ce nouvel Ă©pisode de violence oĂč un matador s’est fait dĂ©truire la jambe par les cornes d’un taureau. Des images Ă  couper le souffle.

C’est le Mirror qui rapporte cette nouvelle qui risque de vous donner la chair de poule, sans mauvais jeu de mots. En effet, Ă  Madrid en Espagne, la corrida a encore fait des dĂ©gĂąts. Cette fois, la victime s’appelle Roman Collado et il s’agit d’un jeune matador de 26 qui a vĂ©cu un vĂ©ritable enfer puisqu’il s’est fait dĂ©truire violemment la jambe par un taureau lors d’une corrida qui semblait pourtant ĂȘtre bien partie. L’attaque du taureau a Ă©tĂ© filmĂ©e et on peut le voir ĂȘtre projetĂ© dans les airs par l’animal avant que ce dernier ne laisse aucune chance Ă  l’une de ses jambes.

Le plus dommage dans cette histoire, c’est que cette corrida arrivait Ă  son terme avant que le drame arrive. En effet, le Mirror explique qu’il ne restait plus qu’Ă  Roman Collado de mettre le coup de grĂące au taureau Ă  l’aide de son Ă©pĂ©e. Malheureusement, c’est Ă  ce moment-lĂ  que les choses ont tournĂ© au vinaigre. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le taureau ne l’a pas ratĂ© puisqu’il l’a laissĂ© avec une entaille de 30 centimĂštres dans la cuisse. Oui, vous avez bien lu.

D’aprĂšs les informations du Mirror, Roman Collado est toujours Ă  l’hĂŽpital dans le dĂ©partement des soins intensifs. Il se considĂšre tout de mĂȘme chanceux d’ĂȘtre encore en vie aprĂšs une attaque si violente. Il a Ă©tĂ© en quelque sorte chanceux dans son malheur. Cette histoire risque tout de mĂȘme de le marquer Ă  vie. En effet, on n’oublie pas ce genre d’Ă©vĂ©nement du jour au lendemain et cette violente attaque va sans doute laisser des traces autant physiques que psychologiques. On lui souhaite le meilleur des rĂ©tablissements.

On vous laisse regarder la vidĂ©o au complet ci-dessous, mais on prĂ©fĂšre vous prĂ©venir, les images que vous allez voir sont extrĂȘmement violentes et pourraient ne pas convenir Ă  un jeune public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *