Un homme se rend à l’hôpital pour un contrôle de routine et en resort circoncis!

Il s’agit sans doute de la nouvelle la plus hallucinante de la journée et elle nous vient d’Angleterre où un homme a été victime d’une circoncision à son insu alors qu’il venait à l’hôpital pour un simple contrôle de routine. C’est ce qu’on appelle être au mauvais endroit au mauvais moment.

C’est le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle dont on ne sait pas si on doit en rire ou en pleurer tant il s’agit à la fois d’une histoire drôle, mais qui est aussi terriblement triste et cruelle. En effet, dans la ville de Leicester en Angleterre, un homme a été victime d’une circoncision à son insu alors qu’il venait à l’hôpital pour un simple contrôle de routine. C’est ce qu’on appelle ne pas avoir de chance, mais surtout être victime d’une négligence complètement affolante. Il est vraiment difficile à croire qu’une telle erreur est pu arriver. Cela est très inquiétant pour les patients de cet hôpital.

Wikipédia rappelle que “la circoncision désigne, dans sa forme la plus répandue, l’ablation totale ou partielle du prépuce, en supprimant ainsi ses fonctions et laissant le gland du pénis en permanence à découvert. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en 2009, 661 millions d’hommes de plus de 15 ans seraient circoncis, soit environ 30% de la population masculine mondiale”.

Le Daily Mail explique que cet hôpital de Leicester n’a pas donné les raisons d’une telle erreur médicale. L’établissement a simplement présenté ses excuses. L’identité de l’homme en question n’a pas été révélée et on peut comprendre pourquoi: qui veut-être identifié comme l’homme ayant vécu une circoncision forcée ? Pas grand monde, ça c’est clair. On imagine qu’il doit être encore traumatisé par ce qui lui arrive. Il faut dire que généralement, on a tendance à faire confiance les yeux fermés aux médecins. On ne pense jamais qu’une telle erreur médicale puisse se produire.

Malheureusement, ce n’est pas la première fois que des erreurs médicales surviennent dans cet hôpital, indique le Daily Mail. En effet, le média britannique explique qu’il s’agit de la 8e erreur médicale depuis 2018. On imagine que désormais les patients qui se présenteront à cet hôpital n’auront plus vraiment la conscience tranquille et on comprend pourquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *