Présidentielle en Côte d’Ivoire : Le retrait de Ouattara, Bédié et Gbagbo exigé

La présidentielle d’octobre 2020 se précise et l’on sent déjà des velléités de candidature au niveau des différents partis politiques. La presse ivoirienne dans sa livraison de ce vendredi publie des réactions relativement à cette situation.

« Le monde est chaud », c’est le titre du nouvel album de Tiken Jah. À l’occasion de la sortie de cette œuvre musicale, l’artiste qui était sur le plateau de la Radio France internationale (Rfi), écrit le quotidien Notre Voie, a appelé les présidents Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo à s’abstenir de se porter candidats à l’élection présidentielle d’octobre 2020. « La Côte est notre bien commun…Nous ne pouvons pas nous laisser prendre en otage par trois personnes… », mentionne le quotidien Notre Voie. Le quotidien L’inter, rapportant également les propos de Tiken Jah, souligne que : « Pour 2020, la plupart des Ivoiriens sont inquiets ». Soir info parle plutôt d’un engagement pris par l’artiste pour l’ex-président Laurent Gbagbo.

La position de la star reggae relativement au retrait du président Ouattara de la présidentielle de 2020 n’est pas partagée par une sénatrice qui lâche à la Une de L’inter : « Il faut prier que Ouattara accepte un autre mandat ». Une position partagée par le président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro qui souligne toujours dans les colonnes de L’inter : « Il n’y a pas mieux que Lui (Alassane Ouattara, Ndlr) aujourd’hui ». Recevant les chefs traditionnels du Gbôklé, Amadou Soumahoro a invité ces derniers à renouveler leur confiance au chef de l’État, Alassane Ouattara.

« 2 jours de folie meurtrière », c’est ce qu’écrit Notre Voie à sa Une pour décrire la situation suite aux affrontements inter-ethniques à Béoumi. Lg infos est beaucoup plus alarmiste, relativement à la situation à Béoumi, en barrant à sa Une : « La Côte d’Ivoire sombre dans le chaos ». Une situation qui, écrit Le Temps, contraint les populations à fuir la ville en masse. Ce quotidien annonce plusieurs morts et 40 blessés graves.

La crise dans le système éducatif prend une autre tournure avec la sortie des parents d’élèves qui menacent d’agir. C’est l’information donnée par L’Expression qui barre à sa Une : « Après les vérités de Kandia aux syndicats : Une autre menace plane sur les enseignants ».

Le Quotidien d’Abidjan parle d’un rebondissement dans l’affaire des crimes à l’ouest de la Côte d’Ivoire et annonce : « 5 000 dossiers brûlants du génocide Wê sur la table de la Cpi ».

Le Mandat annonce en exclusivité : « Quelque chose de bon se prépare à Amsterdam », relativement à l’indemnisation dans le dossier sur les déchets toxiques.

Vrai ou faux, Le Patriote parle d’un éventuel ralliement d’Ahoussou Jeannot, président du Sénat, au Rhdp. Ce quotidien annonce un meeting d’adhésion au Rhdp le 2 juin à Didiévi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *