Présidentielle 2020: Guillaume Soro largement en tête sur Amadou Gon

La candidature de Guillaume Soro à la présidentielle d’octobre 2020 est désormais claire.

Guillaume Soro passe à la vitesse supérieure

C’est peu dire que Guillaume Soro est actuellement en pré-campagne. En février dernier, lorsqu’il rendait sa démission de la présidence de l’Assemblée nationale, le député de Ferkessédougou déclarait désormais viser le «fauteuil» présidentiel car plus «confortable». «Ma vie politique ne fait que commencer. C’est le début. On n’a encore rien fait. Aujourd’hui, je vais rendre le tabouret (allusion faite au poste de président de l’Assemblée nationale) et aller chercher le fauteuil (fauteuil présidentiel) pour m’asseoir dedans. Ce sera plus confortable d’être assis dans le fauteuil», avait-il lâché quelques heures avant sa démission.

Six mois passés, Guillaume Soro semble engagé à fond dans la course pour le Palais présidentiel d’Abidjan-Plateau. Après plus d’un mois passé récemment dans le nord de la Côte d’Ivoire pour expliquer son projet aux populations, le Président du Comité politique séjourne à l’extérieur du pays où il multiplie les rencontres avec soit des partenaires politiques soit la diaspora ivoirienne. Ce samedi 10 août 2019 à Paris, l’ancien leader de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), sera face à la diaspora ivoirienne en France pour échanger sur son projet politique.

Ce qui fait dire à Mamadou Traoré, un de ses soutiens incorruptibles, que Guillaume Soro est largement en avance sur ses potentiels adversaires. «Pendant que les potentiels candidats aux élections présidentielles de 2020 continuent, soit d’entretenir le suspens sur leur candidature, soit de compter sur leurs mentors pour se positionner dans la course, Guillaume Soro, lui, est largement en avance », dit-il. Ajoutant que Soro n’a pas caché aux Ivoiriens ses ambitions pour 2020.


« Et pour le matérialiser, il a parcouru la région du Hambol pendant plus d’un mois à la rencontre des populations pour leur vendre son rêve pour le pays. Ses lieutenants ont eux également parcouru la partie Nord de la Côte d’Ivoire en son nom pour échanger avec les populations. En effet, Sekongo Felicien, Ouattara Guibessongui et moi étions dans la région de la Bagoue tandis que Konaté Zie était dans le Bounkani. Alphonse Soro était dans le Bere tandis que Kanigui Soro était dans le Poro pour ne citer que ceux-là. Le Samedi prochain à Paris, Guillaume Soro sera avec la diaspora ivoirienne pour échanger avec elle », égrène-t-il avec fierté.


Pour Mamadou Traoré, Guillaume Soro prend de l’avance sur les autres candidats ‘’qui n’ont pas encore le courage de se déclarer’’. « Il a déjà commencé à se frotter aux réalités de ses concitoyens. Mieux, il a soulagé certains d’entre ses hôtes avec des infrastructures sociales. Bref, il a commencé à se vendre pendant que les autres sont encore au stade des hésitations ou au stade des cérémonies d’hommage ou de remerciements », moque-t-il. Au RHDP comme au PDCI, les noms des candidats restent encore un secret.

Si au PDCI, Henri Konan Bédié n’exclut par sa candidature, au RHDP, le suspens continue de planer sur la candidature ou non du Président Alassane Ouattara. Il se raconte qu’il aurait opté pour le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Mais c’est peut-être sans compter avec l’avis du vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan qui n’a pas encore fait cas d’une éventuelle candidature. Un mystère qui fait dire que Guillaume Soro est en avance sur tous ses adversaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *