Le bébé arraché du ventre de sa mère assassinée est mort aussi

Triste nouvelle, le bébé qui a été arraché du ventre de sa mère de 19 ans après avoir été assassinée par une famille est finalement décédé.

Yadiel Lopez était à l’hôpital depuis le 30 avril, après avoir été extirpé du ventre de sa mère enceinte, Marlen Ochoa-Uriostequi. Marlen s’était rendue au domicile de Clarisa Figueroa, 46 ans, après avoir discuté avec elle sur Facebook sur un groupe de soutien pour les mères. Clarisa devait donner des vêtements de bébé à Marlen.

Mais une fois sur place, Marlen a été étranglée avec un câble électrique et Clarisa lui a ouvert le ventre pour lui voler son bébé. Un véritable cauchemar! Clarisa a fait croire qu’il s’agissait de son bébé jusqu’à ce qu’un test d’ADN confirme qu’elle n’était pas la mère.

Pendant ce temps, la famille de Marlen s’inquiétait de sa disparition. Même dans les pires scénarios qu’ils s’étaient faits, ils n’avaient jamais réussi à s’imaginer une histoire aussi horrible!

De son côté, Clarisa et Piotr Bobak avaient même lancé une campagne de financement pour demander l’aide du public afin de payer les frais médicaux du bébé qu’ils avaient nommé Xander Xavier Bobak.

Yovani, le père de l’enfant, était déjà en deuil d’avoir perdu sa femme. Il avait demandé au public de prier pour que son enfant reste en vie après ce terrible drame, mais il n’a pas survécu.

Il avait pourtant beaucoup d’espoir parce que son bébé avait ouvert les yeux en mai dernier. Même si les médecins lui ont dit que son enfant n’avait aucune activité célébrale, il a refusé de le débrancher. Il voulait croire en un miracle, il ne pouvait pas perdre d’un seul coup les deux personnes les plus importantes dans sa vie, se disait-il. C’est malheureusement ce qui est arrivé…

« C’est douloureux de perdre votre femme, la femme que vous aimez le plus. C’est douloureux. Pourquoi ces mauvaises personnes ont-elles fait cela? Elle ne leur a rien fait. C’était une bonne personne » a déclaré Yovani aux médias locaux.

« Même si nous l’avons trouvée sans vie, au moins nous sommes reconnaissants de l’avoir trouvée », a ajouté le père de Marlen, Arnulfo Ochoa.

Clarisa Figueroa, sa fille Desiree de 24 ans et son mari Piotr Bobak sont toujours en prison. Il faudra encore attendre avant de connaître la suite de cette histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *