Indignation en Afrique du Sud: Une vidéo montrant une star se faire battre en direct sur Instagram…Regardez

La vidéo, qui a depuis été supprimée du compte, est devenue virale sur les réseaux sociaux, provoquant une avalanche de réactions outrées de la part des fans de la chanteuse mais aussi des autorités sud-africaines. Une vidéo postée par une chanteuse sud-africaine montrant la jeune femme frappée à plusieurs reprises par un homme dans une chambre a provoqué une onde de choc lundi en Afrique du Sud, où le gouvernement et la police ont dénoncé le fléau des violences faites aux femmes.

Dans la nuit de dimanche à lundi, Bongekile Simelane, de son nom de scène Babes Wodumo, a publié sur son compte Instagram une vidéo où un homme torse nu et en caleçon la tabasse. Dans un tweet publié lundi après-midi, Babes Wodumo, chanteuse de gqom (mélange de percussions traditionnelles africaines et de house music), a expliqué ne pas être en mesure « de répondre » dans l’immédiat aux interviews car elle est « encore très choquée ».

La vidéo, qui a depuis été supprimée du compte, est devenue virale sur les réseaux sociaux, provoquant une avalanche de réactions outrées de la part des fans de la chanteuse mais aussi des autorités sud-africaines. Le ministre de la Culture, Nathi Mthethwa, s’est dit « absolument horrifié ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *