Des barbares mettent le feu aux cornes d’un taureau avant de le tuer.

Les images filmĂ©es d’un rituel pratiquĂ© en Espagne ont scandalisĂ© de nombreux internautes ainsi que des activistes se portant Ă  la dĂ©fense des animaux.

La scĂšne peut ĂȘtre trĂšs troublante pour ceux et celles qui ne sont pas familiers avec un tel rituel.

On y voit tout d’abord un taureau qui est amenĂ© dans une arĂšne, puis des hommes installent sur ses cornes un dispositif en mĂ©tal qu’on enflammera par la suite.

Une fois que les cornes de l’animal sont enflammĂ©es, la corde qui le maintenait est dĂ©tachĂ©e, puis l’animal commence Ă  courir en panique dans l’arĂšne.

Alors que l’animal est visiblement en dĂ©tresse, des douzaines de curieux, dont des enfants, s’amusent Ă  essayer de le toucher et de lui tirer la queue.

Par la suite, l’animal est placĂ© dans une cage et selon ce que les mĂ©dias locaux rapportent, le taureau sera ensuite exĂ©cutĂ©.

Selon les activistes des groupes “Animal Guardians” et “Torture Is Not Culture”, ce rituel du “taureau en feu” a lieu Ă  La Vall d’UixĂł, dans l’est de l’Espagne.

Des vĂ©tĂ©rinaires ont indiquĂ© que le fait d’enflammer les cornes d’un taureau cause un Ă©tat de panique sans prĂ©cĂ©dent chez l’animal, en plus de lui occasionner de vives douleurs en raison des brĂ»lures Ă  sa tĂȘte.

Jose Enrique ZaldĂ­var, le prĂ©sident de l’AVATMA, un regroupement de vĂ©tĂ©rinaires, dĂ©nonce vivement une telle pratique en expliquant que ce rituel est d’une cruautĂ© inhumaine.

Selon Zaldivar, le cauchemar du taureau ne s’arrĂȘte pas aprĂšs que les flammes soient Ă©teintes, car l’animal entre tellement dans un Ă©tat de stress intense qu’il peut ĂȘtre sujet Ă  de graves problĂšmes de santĂ© causĂ©s par le stress. De plus, les taureaux qui sont choisis pour ce rituel ne se sont jamais retrouvĂ©s auparavant dans une arĂšne et malheureusement, ils sont condamnĂ©s par la suite Ă  terminer leur parcours Ă  l’abattoir.

Souhaitons que cette pratique cesse d’ici peu de temps!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *