DERNIÈRE HEURE: Très mauvaise nouvelle pour Britney Spears

C’est bien étrange. Voilà ce qu’on s’est dit lorsqu’on apprit la mort soudaine du psychiatre de Britney Spears. Si les circonstances de sa mort sont plus ou moins connues, cette dernière intervient à un moment clé de l’affaire entourant l’état de santé de la chanteuse.

C’est TMZ qui rapporte cette nouvelle extrêmement troublante. En effet, Timothy Benson, le médecin qui était responsable du traitement psychiatrique de Britney Spears est décédé subitement le 24 août dernier dans la ville de Santa Monica. Il avait 48 ans et serait mort d’une rupture d’anévrisme. Une mort foudroyante. Le plus étonnant dans cette histoire est que son décès intervient quelques semaines avant que le tribunal donne son verdict concernant la question que tout le monde se pose en ce moment: est-ce que Britney Spears recevait un traitement médical approprié ?

Il faut dire que l’état de santé de la vedette est un sujet de discussion depuis plusieurs mois maintenant. Elle a notamment fait un passage à l’hôpital psychiatrique qui fut très médiatisé. Sa sortie avait également été couverte en long et en large. Des photos d’elles peu flatteuses avaient également vu le jour contre son gré. L’état de santé de la chanteuse avait aussi déchiré sa propre famille. Elle avait notamment accusé son père Jamie de l’avoir droguée et fait interner de force. Cela avait valu notamment un affrontement entre lui et Lynne, la mère de la chanteuse.

Rappelons que Britney Spears a perdu il y a quelques jours une autre bataille judiciaire, cette fois contre son ex-mari Kevin Federline. Un conflit les opposait concernant la garde de leurs enfants Jayden et Sean, âgés respectivement de 12 et 13 ans, et c’est le père qui a obtenu leur garde pour environ 70% du temps. Force est de constater que l’état de santé de la chanteuse n’a pas joué en sa faveur.

Si le décès de son psychiatre est un événement tragique, on ne sait pas comment cette nouvelle va être interprétée. Une chose est certaine, Britney Spears va encore faire couler beaucoup d’encre, mais malheureusement pas pour les bonnes raisons. Il s’agit donc d’une affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *