CPI : Ce qui attend Laurent Gbagbo et Blé Goudé le 13 septembre

Cela ne fait l’ombre d’aucun doute. La procureure Fatou Bensouda interjetera appel de la décision d’acquittement des deux ivoiriens, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, prononcée en première instance, le 15 janvier 2019 à la Cour pénale internationale.

Tournant décisif dans le procès Laurent Gbagbo-Blé Goudé à la Haye: ce que va faire Fatou Bensouda

Le procès de l’ancien chef d’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, et son filleul Charles Blé Goudé, en cours depuis janvier 2016, connaîtra un tournant décisif, le 13 septembre, à la Haye. Même si, «l’exceptionnelle faiblesse » des preuves de Fatou Bensouda, penche en leur faveur, la procureure Gambienne veut aller jusqu’au bout de cette affaire. D’ailleurs, elle l’a déjà rappelé peu après la décision motivée d’acquittement déposée par les juges Cuno Tarfusser et Henderson, en juillet dernier.

Le porte-parole de la Cour pénale internationale, Fadi Abdallah l’a également réitéré, à travers des propos relayés par le confrère ivoirien Koaci.com. “Mme le Procureur a déjà indiqué son intention d’interjeter appel contre la décision d’acquittement de MM. Gbagbo et Blé Goudé. Pour cela, elle a demandé une extension du temps nécessaire pour préparer l’appel et la Chambre d’appel a accordé un délai supplémentaire (…) Il n’y a pas besoin de faire des spéculations”, a indiqué récemment Fadi Abadallah, porte-parole de la Cour pénale internationale.

En cas d’appel de la procureure et cela ne fait l’ombre d’aucun doute, deux hypothèses pourraient être retenues dans la suite de cette affaire qui a connu plusieurs rebondissements. Soit, l’appel est interjeté et immédiatement rejeté par les juges d’Appel, alors le procès prend fin. Ce qui est le souhait des partisans et sympathisants des deux acquittés. Soit, c’est le cas contraire. L’appel est interjeté par le Bureau du procureur, et la Chambre d’appel le trouve fondé. Alors Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé devront présenter leurs témoins dans le cadre de la poursuite du procès.

Pour rappel, les deux ivoiriens sont poursuivis pour des faits graves de crimes de guerre et crimes contre l’humanité liés à la crise postélectorale de 2010-2011. Laurent Gbagbo réside à Bruxelles depuis sa libération sous conditions contrairement à Blé Goudé qui peine toujours à trouver un pays d’accueil, et séjourne dans un complexe hôtelier à la Haye en Hollande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *