Couper-Décaler : Guillaume Soro n’en finit pas de pleurer DJ Arafat

La mort brusque et brutal de DJ Arafat continue de susciter émoi et consternation au sein de la population ivoirienne. Guillaume Soro a, depuis Paris, exprimer sa grosse douleur pour le décès du porte-étendard de la musique Couper-Décaler.

Mort d’Arafat, Guillaume Soro « sans voix »

Dans la nuit du dimanche 11 août, jour de la célébration de la fête de Tabaski, un drame s’est abattu sur la Côte d’Ivoire. L’une de ses stars les plus représentatives du Couper-Décaler s’en est allé de façon très atroce. DJ Arafat, car c’est de lui qu’il s’agit, a violemment percuter un véhicule, alors qu’il s’adonnait à des parades avec sa moto. La suite, on la connaît…

Une vague de réactions, du président Alassane Ouattara au citoyen lambda en passant par les ministres et autres personnalités publiques de la Côte d’Ivoire, se sont faits entendre. En dépit de son éloignement du pays, Guillaume Soro n’a pas voulu être en reste à ce deuil qui frappe les Ivoiriens. Il a ainsi tweeté : « Deux obsessions inévitablement face à face. Leur rencontre est fatale. La vie et la mort. Brusque. Sans voix que je suis. La Côte d’Ivoire est en deuil. Encore mes condoléances à tous. GKS depuis Paris. »

En plus de ses premières réactions voici un autre tweet de l’ancien Président de l’Assemblée nationale sur la tragique disparition du Yôrôbô.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *