Cote d’Ivoire : Me Abdoulaye Ben Méité (Député): “Que Soro demande pardon à Ouattara”

Des militants du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) de Dabou ont sollicité Me Abdoulaye Ben Méité, avocat à la Cour et député de la circonscription de Kani, pour les entretenir sur l’actualité socio-politique dont la démission de Soro Guillaume de la présidence de l’Assemblée nationale. C’était le dimanche 3 mars 2019, au siège du Rhdp de Dabou.

D’entrée de jeu, Abdoulaye Ben Méité a voulu enfiler la tunique d’avocat, pour poser un postulat. “Un président de l’Assemblée nationale peut-il démissionner ou être contraint à la démission? La loi permet-elle qu’on enlève Soro ?”, s’est-il interrogé avant d’indiquer qu’à l’Assemblée nationale, il existe des groupes parlementaires proches des partis politiques. “Soro dit que par conviction, il ne peut pas adhérer au Rhdp, pourtant il est le vice-président du Rdr (chargé du Tchologo), fondateur du Rhdp. On ne peut pas être pasteur et vouloir diriger une mosquée”, ironise le député de Kani, précisant même que depuis le mois de décembre 2018, la démission de Soro Guillaume était prévisible. “Avant fin décembre, nous savions que Soro Guillaume démissionnerait. D’ailleurs cette démission n’est pas un événement”, a-t-il enfoncé, déplorant les sorties fracassantes de l’ex-président du Parlement.

“La démission de Soro est la satisfaction d’une cohérence et d’une conséquence. Personne ne l’y a contraint. Soro Guillaume doit arrêter ses propos propagandistes et les insultes à l’égard du chef de l’Etat. Qu’il aille demander pardon à Alassane Ouattara. Je lui demande de rejoindre la maison… Bédié veut se servir de Soro Guillaume pour faire mal à Ouattara “, a fait savoir Me Abdoulaye Ben Méité devant des militants subjugués.

Dans les échanges, Moustapha Diagne, entrepreneur et fervent militant du Rhdp, a égrené les nombreux acquis économiques du président Alassane Ouattara, en termes d’investissements en Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *