Blé Goudé : « … nous sommes en route pour la Côte d’Ivoire »

Charles Blé Goudé, ex leader de la galaxie patriotique ivoirienne a affirmé lors du 1er rassemblement, dans la commune de Yopougon (ouest d’Abidjan), du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), parti dont il est le fondateur, que « Bientôt nous sommes en route pour la Côte d’Ivoire ».

Lors de la vidéo conférence depuis les Pays-Bas, Monsieur Blé a lancé un appel aux différentes autorités ivoiriennes, leur demandant de créer des conditions d’une « élection pacifique en 2020 », avant de réaffirmer son « retour prochain en Côte d’Ivoire ».

Lors de ce premier congrès ordinaire célébrant les 18 ans du Cojep samedi, 17 août 2019, Charles Blé Goudé a été élu président du parti à l’unanimité pour quatre ans. Il était habillé d’un pagne à son effigie où il était mentionné « le combat aux mains nues » présentant l’image du fondateur avec ses deux paumes ouvertes nues.

« Les congressistes m’ont porté à la tête du Cojep. J’en mesure toute la responsabilité. Ma priorité, la paix et la réconciliation des filles et fils de la Côte d’Ivoire », a-t-il déclaré à l’Afp.

Le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (ex allié du parti au pouvoir) a été représenté par Kouadio Konan Bertin qui a estimé que Blé demeurait « le premier pro-Gbagbo ».

Charles Blé Goudé a par la suite remercié ses sympathisants pour leur soutien pendant ses cinq années en prison, avant de réitérer son désir de rentrer en Côte d’Ivoire

L’ancien ministre de la jeunesse et des Sports et son mentor Laurent Gbagbo ont été accusés de crimes contre l’humanité lors de la crise post-électorale de 2010-2011. l’ex chef d’Etat et lui ont été acquittés en première instance.

Publicité

Libéré sous condition depuis le 1er février, l’ex chef de la galaxie patriotique attend que le greffe de la Cour pénale International lui trouve un pays d’accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *