Bakayoko insulte Gattuso et refuse d’entrer en jeu

Rien ne va plus pour TiĂ©mouĂ© Bakayoko de l’autre cĂŽtĂ© des Alpes. Le milieu de terrain dĂ©fensif, qui avait rĂ©ussi Ă  se faire une place au soleil dans la rotation de l’AC Milan, semble avoir tout gĂąchĂ© ces derniĂšres semaines, et a atteint le point de non-retour ce lundi soir.

Il y a un peu plus de deux ans, profitant pleinement de la magnifique saison de l’AS Monaco, TiĂ©mouĂ© Bakayoko honorait sa premiĂšre, et unique, cape en Ă©quipe de France, juste quelques semaines avant d’ĂȘtre sacrĂ© champion de France puis de s’envoler vers Chelsea. Sur cette rencontre face Ă  l’Espagne (0-2), le milieu de terrain dĂ©fensif Ă©tait passĂ© Ă  cĂŽtĂ©, Ă  l’image de sa saison suivante chez les Blues. PrĂȘtĂ© Ă  l’AC Milan l’Ă©tĂ© dernier, l’ancien Rennais avait d’abord souffert pour s’imposer, mais avait ensuite inversĂ© la tendance, se rendant mĂȘme essentiel Ă  l’Ă©quipe dirigĂ©e par Gennaro Gattuso.

Mais le rĂ©cupĂ©rateur tricolore n’est pas parvenu Ă  se montrer constant, et a mĂȘme plongĂ© au cours des derniĂšres semaines. Ses rapports avec son coach, un homme au caractĂšre tempĂ©tueux, Ă  l’image du joueur qu’il Ă©tait, seraient en grande partie Ă  l’origine de cette pĂ©riode dĂ©licate. Lui et Frank KessiĂ© se sont notamment retrouvĂ©s dans le collimateur aprĂšs l’Ă©pisode polĂ©mique du maillot de Francesco Acerbi lors d’une affiche face Ă  la Lazio de Rome. Le Français avait ironiquement prĂ©sentĂ© la tunique du dĂ©fenseur central aux tifosi du Milan aprĂšs la rencontre, en Ă©cho Ă  des dĂ©claration initiales jugĂ©es arrogantes du numĂ©ro 33. Il avait Ă©tĂ© ciblĂ© par des chants racistes de la part des supporters biancocelesti quelques jours plus tard en retour… Puis il est arrivĂ© en retard Ă  l’entraĂźnement de mercredi dernier, provoquant une mise au vert de quatre jours pour l’ensemble du groupe.

L’avenir de TiĂ©mouĂ© Bakayoko Ă©tait dĂ©jĂ  bien sombre, il apparaĂźt dĂ©sormais complĂštement opaque. Car ce lundi soir, alors que l’AC Milan affrontait Bologne en clĂŽture de la 35e journĂ©e de Serie A (2-1), le numĂ©ro 14 a purement et simplement refusĂ© d’entrer en jeu. Selon la Sky, alors que Lucas Biglia venait de se blesser, le Français a Ă©tĂ© sollicitĂ© par Gennaro Gattuso mais a demandĂ© du temps pour s’Ă©chauffer. Le ton est montĂ©, et l’ex-MonĂ©gasque a fini par refuser d’entrer en jeu ! Et de ponctuer son Ă©change avec l’ancien international italien d’un dĂ©licat: “Fuck off, man !”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *