Au Sénégal, la dépigmentation des hommes fait ravage

La dépigmentation jadis connue chez les femmes, semble se masculiniser.

La tendance est à la mode dans la capitale du Ndiambour.

Des jeunes garçons de la ville de Louga se dépigmentent, selon L’observateur. D’après la même source, si la plupart d’entre eux se cachent, certains assument ouvertement cette pratique qui fait fureur dans la région.

Une information confirmée par les détaillants de produits cosmétiques du quartier « Rathiou Djiné »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *