Abdoulaye Wade veut empêcher la présidentielle au Sénégal

De retour au pays, l’ancien président sénégalais dénonce un scrutin joué d’avance en faveur de Macky Sall, le président sortant.
Abdoulaye Wade, l’ancien chef d’Etat sénégalais (2000-2012), a de nouveau appelé au boycott du scrutin présidentiel du 24 février. Il s’est exprimé jeudi 7 février face à ses partisans, quelques heures après son retour au Sénégal qu’il a quitté il y a plus d’un an. Abdoulaye Wade accuse Macky Sall, son successeur qui brigue un second mandat, d’avoir « verrouillé » la présidentielle en écartant ses grands rivaux, Khalifa Sall, maire déchu de Dakar et Karim Wade, son fils. Leurs candidatures ont été invalidées à cause de leurs condamnations judiciaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *