16 Photos: La Nouvelle-Zélande rend hommage aux victimes de la mosquée de Christchurch

«Les Néo-Zélandais nous aiment», a déclaré un homme à l’hôpital, un réfugié afghan et survivant de l’attaque. “Et nous les aimons.”

Dans les rues, les «Kiwis» utilisent un raccourci discret pour vérifier le bien-être de chacun – un bref signe de tête, une rapide observation des yeux et un petit sourire. “Tout va bien?” Disent-ils.

Sur le monument commémoratif qui a vu le jour sur l’avenue Deans, lieu du premier tir dans une mosquée, les manifestations d’émotion sont plus évidentes. Les habitants ont formé des cercles, se serrant les uns contre les autres en chantant des waiata (chants maoris), déposant des bouquets de fleurs cueillies à la main dans les jardins de Christchurch – hortensias, roses et lys – et pleurant ouvertement en public – une rareté dans ce pays.

«Kia kaha», se disent les gens, ce qui en māori signifie «rester fort».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *